IPL
IP Lorient
Les professionnels de la navale au service
des armements

IPL et IPC se regroupent pour fonder L’INTERPROFESSION DE BRETAGNE SUD, IBS.

 

L’IPC, Interprofession du port de Concarneau, et l’IPL, Interprofession du port de Lorient, se regroupent pour fonder

                                           L’INTERPROFESSION DE BRETAGNE SUD :  IBS

 

Dans un environnement économique et administratif en profonde mutation : • la Région Bretagne est devenue depuis le 1er janvier, par les effets de la loi nOTre, l’autorité de tutelle unique des principales places navales en Bretagne ;

• la fusion des 3 CCI du Finistère en la CCI MBO est effective depuis le 1er janvier dernier ; • PIRIOU est désormais installé sur les deux ports (via PIRIOU NAVAL SERVICES à Lorient et via KERSHIP LORIENT à Lanester) comme beaucoup d’autres entreprises de l’IPC et de l’IPL ;

• Les contraintes environnementales pèsent de plus en plus sur l’activité des entreprises du secteur naval et imposent une adaptation permanente et couteuse des moyens ;

• Les sociétés de réparation navales civiles de Lorient ne disposent que d’un seul moyen de mise à sec de navires (élévateur 650 T). L’IPC et l’IPL, les deux interprofessions qui regroupent les entreprises du secteur de la construction et de la réparation navales de Concarneau et de Lorient,

ont décidé d’unir leurs forces pour travailler au développement des activités de leurs adhérents en Bretagne Sud. Pour cela, les deux groupements créent ensemble l’IBS, l’INTERPROFESSION DE BRETAGNE SUD.

L’IBS sera désormais l’instance de réflexion qui portera la voix et les actions des industriels sur les sujets communs aux 100 entreprises qui représentent 2 000 salariés du secteur naval en Bretagne Sud. L’IBS va notamment formaliser une stratégie de développement

ambitieuse qui sera le socle de ses besoins en matière de : • actions commerciales : coordonner les démarches commerciales pour attirer et fidéliser de nouveaux clients, notamment à l’export ;

• engins de carénage : définir les investissements à réaliser dans les deux ports pour doter les industriels de moyens de carénage adaptés aux marchés visés et aux contraintes environnementales… avec une volonté de mutualisation permettant

de répondre aux attentes des clients, notamment dans les périodes de fortes demandes ou d’indisponibilités d’équipements dans un port ou l’autre ; • emploi et formation : définir ensemble les besoins en terme de formation sur les bassins de Concarneau et de Lorient.

Patrice Le Fel, Président de l’IPL déclare « qu’il est essentiel de rassembler nos compétences et nos moyens afin de pérenniser et de développer le secteur de la réparation et de la construction navales en Bretagne Sud. Notre union fera la force de l’IBS. »

De son côté, Pascal Piriou, Président de l’IPC, ajoute : « C’est le bon moment pour unir nos forces, parler et agir d’une seule voix sur les sujets où nos intérêts sont communs. Si chacun garde son identité et son indépendance, l’IBS est le bon niveau d’interlocuteur

pour les pouvoirs publics sur des thèmes clés pour le secteur naval en Bretagne Sud, comme les besoins des deux ports en matière d’engins de carénage, d’emploi et de formation. Mutualiser les moyens, ajouter nos forces pour attirer de nouveaux clients, c’est l’objectif simple de l’IBS »

 



Page précédente